Feeds:
Articles
Commentaires

Where do you live ?

I live in Ornans, 31 high street.

In my village there is ….

Where does Sophie live ?

She lives in London.

Rappel de grammaire :

avec he, it, she, on ajoute un S au verbe

Il y a : there is

préposition :

at + adresse

in + village

near + village proche

La leçon a donné lieu a beaucoup de vocabulaire nouveau. J’ai donc créé des flashcards pour la mémorisation. Les illustrations sont de préférence en noir et blanc, pour une question d’économie d’encre.

flashcards lieux

Publicités

Je sèche un peu pour que le vocabulaire appris en anglais reste bien ancré. Pour cela, je classe, je fais des listes par thème en piochant dans chaque leçon (métiers, animaux, verbes d’action…).

 

Des listes, ce n’est pas super pour mémoriser. C’est répétitif et rasoir. Je dirais presque scolaire… 😉

Des cartes heuristiques, pas mieux. Ce n’est pas leur but premier de toute façon.

A mon époque (dit le dinosaure) je mettais mes mots de vocabulaire sur un répertoire. Oui mais ensuite ? Je n’en faisais rien…

 

Du coup, je me suis penchée sur les flashs cards. J’avais déjà lu des choses sur leur utilisation, mais plutot dans le cadre de l’enseignement d’une langue étrangère au primaire. Finalement la manipulation/répétition peut aider mes gnomes à mémoriser, donc je vais tenter. J’ai déjà pas mal d’idées quand à leur utilisation.

 

Après avoir testé un générateur de flash cards gratuit, je vais essayer de les faire : les illustrations proposées sont moyennes.

 

Je me suis fait une page formatée en 8 cartes (pour une utilisation familiale, pas besoin que ce soit trop grand)

Je redimensionne mes images, fait une page avec illustration et mot en anglais et la même page juste avec les illustrations.

 

 

Générateurs de FC :

http://www.cambridgeenglishonline.com/

avec les explications

http://www.portailwebecoles.info/wp/2009/09/anglais-generer-ses-flashcards/

 

 

Idées d’utilisation :

http://storage.ugal.com/4319/201001-30-manieres.pdf

 

what time is it ?

Les règles :
– Chiffres de 1 à 12
– am = matin, pm = après-midi
– On met les minutes en premier.

 

Vocabulaire :

Past : passé de

To : avant

o’clock : l’heure pile

a quarter : quart d’heure

half : demi-heure

midday : midi
midnight : minuit

what time is it

Dans la voiture avec ma fille, nous avons le temps de bavarder. Généralement je ne m’attarde pas sur le collège, on parle plutôt de ses copines, des infos, ou de futilités. Mais ce midi, elle me demande à brule pourpoint si j’ai des diplomes. Le temps de lui répondre quels sont mes diplomes, je n’ai pas le loisir de la questionner : elle enchaine sur ce qu’elle a retenu de son cours d’éducation civique de ce matin.

Il y a des parents qui n’aiment pas assez leurs enfants pour avoir fait des études. Du coup les enfants non plus ne vont pas réussir à l’école. Leur parents vont leur dire que ca ne sert à rien d’avoir des diplomes.

Ou la la, quel mic-mac ! Ca nous a donné l’occasion d’une conversation intéressante toutes les deux.

J’ai regardé les traces écrites du cours. C’est succinct, et on n’y parle que des statistiques des inégalités face à l’éducation. Du coup, je me suis longuement interrogé sur le message qu’a voulu faire passer le prof et les dérives possibles quand à son interprétation. Le collège de ma fille est un collège avec un public difficile. Si elle a interprété ça, je me demande quel est le message reçu par les élèves dont les parents n’ont justement pas fait d’études ?

Je me dis que décidément il est difficile de faire passer un message sans que celui ci soit interprété. Plus le sujet est délicat, plus il doit se prêter à des interprétations. D’autant plus quand l’information est descendante, sans dialogue qui permettrait de réagir.


  1. La naissance de la démocratie

Vers la fin du VIe siècle av. J.-C., un événement extraordinaire se produit à Athènes, en Grèce, avec la naissance d’un nouveau modèle de gouvernement : la démocratie. Alors que le reste du monde vit sous la domination d’empereurs ou de rois, le peuple athénien se gouverne lui même.Cette autonomie politique dure tout le Ve siècle av. J.-C. et elle marquera l’histoire de l’humanité.

La démocratie athénienne repose ainsi sur trois grands principes:

– le droit de tous les citoyens à la parole, que ce soit à l’assemblée du peuple ou devant les tribunaux;

– l’accès de tous les citoyens aux fonctions publiques (par élection ou tirage au sort);

– l’égalité de tous devant la loi.

La démocratie se veut un gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple, et elle s’applique à toutes les décisions importantes.

  1. Tous les citoyens ont la parole à l’assemblée

À Athènes, l’assemblée des citoyens (l’ecclésia) se tient sur la colline de la Pnyx (qui veut dire : « on s’y tient serré »).
L’assemblée décide de la guerre et de la paix, de l’utilisation de l’argent public, juge les crimes d’État et élit les stratèges et les trésoriers.

Chacun peut s’exprimer, soit pour proposer une loi ou une décision, soit pour débattre d’un projet. Celui qui a la parole est protégé des dieux : nul ne peut le toucher.
En revanche, parler devant les citoyens à l’assemblée est chose difficile : il faut se faire entendre et convaincre des milliers de personnes.

Les séances de l’assemblée des citoyens athéniens sont donc très importantes : si Athènes est une cité démocratique, c’est d’abord parce que les citoyens y prennent la parole.

L’ecclésia, ou Assemblée du peuple, est composée de tous les citoyens. Un citoyen athénien est un homme âgé de 20 ans ou plus, qui a fait son service militaire et qui est né de père athénien et de mère athénienne.

Elle est chargée de voter les lois et les décrets.

III. Tous peuvent accéder aux fonctions publiques

Des magistrats tirés au sort parmi les citoyens

•  De même que tous les citoyens peuvent, de droit, participer à l’assemblée, tous peuvent être nommés magistrats.

•  Chaque année, cinquante conseillers sont tirés au sort dans chacune des dix tribus (c’est le Conseil des Cinq Cents).
Chaque groupe de conseillers organise les travaux de l’assemblée durant un mois. Les conseillers sont chargés de distribuer la parole à l’assemblée et de préparer les lois qui y seront débattues.

•  Tout citoyen adulte peut donc être conseiller, juge…
Dans la pratique, tout citoyen grec est magistrat au moins une fois dans sa vie. Le tirage au sort est conçu comme un choix des dieux mais repose aussi sur la conviction que
chacun est capable de servir la cité.

boulê : magistrats tirés au sort, préparent les lois qui seront votées à l’ecclésia

héliée : magistrats tirés au sort, rendent la justice

Ces jetons de bronze servent dans les tribunaux pour permettre aux juges de voter. Ceux dont la tige est pleine signifient l’acquittement ; ceux dont la tige est creuse signifient la condamnation. Les juges pouvaient aussi voter en utilisant des billes, blanches pour l’acquittement, noires pour la condamnation.

Dix stratèges élus

•  Dix magistrats ne sont pas tirés au sort mais élus par l’assemblée pour un an : ce sont les dix stratèges, les chefs militaires.

IV. Tous organisent les fêtes

L’organisation des fêtes est également assumée par les citoyens à tour de rôle : ils sont ainsi tirés au sort pour préparer les Panathénées (fêtes durant lesquelles un banquet régale le peuple athénien de la viande des bœufs sacrifiés).

•  De même, lors des fêtes de printemps en l’honneur de Dionysos, un magistrat choisit trois poètes qui présentent leur pièce de théâtre, ainsi que trois citoyens riches qui couvriront les frais de chaque représentation. Les pièces traitent de sujets qui intéressent directement les citoyens : la justice des hommes, les excès des chefs…

V. Athènes est-elle une démocratie moderne ?

•   seuls les hommes adultes ayant le statut de citoyens y participent pleinement. Les femmes, les métèques (étrangers installés à Athènes) et les esclaves sont écartés du pouvoir. Ainsi, seul 1 habitant d’Athènes sur 10 est citoyen.

•  La démocratie athénienne n’est possible que grâce à l’esclavage (le citoyen, qui fait travailler ses esclaves, peut ainsi dégager du temps pour les affaires publiques) et aux contributions forcées des alliés qui financent une partie des fêtes, la construction des monuments publics et les indemnités parlementaires…

•  La cité d’Athènes reste un État de petite taille : tous les citoyens peuvent, à tour de rôle, exercer directement le pouvoir en tant que magistrat. On parle alors de démocratie directe (dans les démocraties modernes, les citoyens confient le pouvoir à des élus).

•  Mais Athènes a cependant inventé et mis en application le principe fondamental de notre démocratie : les citoyens sont égaux en droits et tous peuvent participer aux décisions qui concernent l’État.

Pour la première fois, une cité organisée et développée s’est dotée d’un système politique basé sur le pouvoir décisionnel de tous ses citoyens. Les Grecs ont ainsi jeté les bases de la démocratie moderne. Ils ont démontré que la démocratie peut exister dans un monde structuré.

Malheureusement, les images ne passent pas sur le blog au format word.

Mais vous les avez sur le pdf :   la démocratie à Athènes

In a shop

Encore une leçon d’anglais. En fait, je ne les invente pas, je me contente de suivre le manuel de ma fille, « new spring ». Juste pour illustrer ses leçons, et m’assurer qu’elle n’apprend pas des mots avec des fautes. Nous discutons beaucoup ensemble. Il s’avère que son prof d’anglais met manifestement beaucoup de coeur à se faire comprendre, grace à une gestuelle très expressive. Même si ma fille apprécie, elle me dit avoir besoin de passer par la traduction pour que les tournures de phrases restent imprégnées.

 

Boutique

Shop

 

a shop window : la vitrine

cheap : bon marché

expensive : cher

how much… ? Combien coute… ?

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

What is there in the shop window ?

There is cow-boy boots

There are a spidermant mask.

 

How much are the cow-boy boots ?

They are 10

It is expensive

 

How much is the spiderman mask ?

It is 5

It is cheap

 

Et comme toujours le format pdf : boutique shop

Dysorthographie

Ma collégienne vient d’être à son tour diagnostiquée dys. Pour changer, il ne s’agit pas d’un trouble du langage oral et écrit, mais seulement d’un trouble du langage écrit. En clair, elle est dysorthographique majeur, avec un écart de -2. Ce qui fait, m’a assuré l’orthophoniste, qu’elle aura droit à un PAI sans contestation possible. Comme il me connait depuis des années (grace au grand frère), il sait que je préfère la franchise. Il m’a donc expliqué que ma fille ne pourrait jamais écrire et orthographier en même temps. Elle devra apprendre à le faire en deux temps. De plus, pour compenser, elle tient son stylo d’une façon peu académique, et s’épuise physiquement. Nous devons donc veiller à trouver un juste équilibre entre le stylo (pour qu’elle améliore son graphisme et ne soit pas « trop » stigmatisée en classe) et le clavier (pour qu’elle garde de l’énergie pour les apprentissages)

Je commence à avoir une idée plus concrète des aménagements que nous allons demander.

 

Mais, il va falloir passer par une étape d’apprentissage du clavier. Généralement ce sont les ergothérapeutes qui s’en chargent. Le hic : je n’ai pas d’aide financière et ça coute cher. Non, je n’envisage pas de faire de demande à la MDPH….

 

Avec un peu de bonne volonté, elle doit pouvoir apprendre toute seule, il suffit de trouver les bons outils et de l’accompagner. Je me souviens d’avoir appris la dactylo toute seule sur mon 1er apple. Je suis partie en exploration pour trouver un logiciel à télécharger ou un site qui propose ce service. Le soucis, c’est que la plupart proposent cela sous forme de jeu. Hors à 11 ans, avec une bonne habitude de l’ordinnateur, il faut trouver quelque chose qui soit vraiment didactique et lui permette de placer tout de suite les doigts correctements.

 

J’ai donc trouvé :

http://www.sense-lang.org/typing/tutor/FR_tutorial.php?key=french

+ progressif , on voit le clavier et des lettres à taper.

– pseudo mots

 

http://fr.typingweb.com/tutor/courses/index/open/BEGINNER_COURSE

+ progressif, on visualise les doigts a utiliser et le clavier

– mots en anglais, graphisme un peu plat

 

http://keybr.com/

+ euh ?

– pour personnes connaissant déjà le clavier

 

http://garfield.taptouche.com/demo/

+ ludique

– payant pour avoir la version complète 20 €

Ca a l’air d’être la plus connue. J’ai essayé la verson démo, je vais la proposer à ma fille.

 

Nous ferons ça tranquillement, quand elle n’aura pas de devoirs et pourra être assidue, un peu chaque jour. Ca tombe bien, les vacances de Noël approchent. Sur une période de 15 jours, j’ai bon espoir qu’elle tape avec ses 10 doigts. La vitesse viendra avec la pratique.